Brochet et peche aux leurres

Brochet (esox lucius) est le prédateur carnassier d’eau douce le plus prisé en France. Le brochet est un poisson prédateur formidable pour la défense qu’il offre en le pêchant avec des leurres de peche (leurre dur, leurre souple, spinnerbait, chatterbait, …). Quel leurre choisir pour le brochet en étang ? Quand pêcher le brochet aux leurres ? Moeurs et habitat du brochet (zone et poste à brochet). Découvrons un peu mieux le brochet dans cet article.

Le brochet présente une livrée verte, tigrée de nuances foncées à claires lui permettant de jouer un mimétisme parfait, tapis dans les obstacles végétaux.

Où pêcher le brochet ? Quels sont les meilleurs postes et zones de tenues du brochet ?

On va trouver le brochet sur différent postes et zones de pêche où vous pouvez le localiser plus facilement d’une saison à l’autre.

Le brochet a une gueule pavée de dents acérées capable de couper net certains nylon de près de 60 centièmes.

Pour cette raison deux élements sont à prendre en compte pour sa pêche: un bon moyen pour s’en saisir au moment de la capture (épuisette, boga grip ou gant spécial à maille métal) et une tête de ligne résistant à sa légendaire dentition (flurocarbone 80 ou 90 centièmes ou bas de ligne kevlar souple).

Le brochet est un prédateur fusiforme, élancée, qui provoque des attaques extrêmement rapides, en contrepartie il n’est pas enclin à la course poursuite comme la perche, reine de la chasse à cour.

Le brochet est plus axé sur de belle proie évoluant à allure lente à modérée, à proximité de lui.

Ce carnassier d’eau douce adopte un comportement de chasse singulier qui ne ressemble à aucune autre méthode d’attaque. Un brochet prend souvent son temps pour attaquer un poisson vivant, il l’observe, se déplace lentement vers lui pour ne pas l’effrayer, afin d’anticiper les déplacements de sa proie et le potentiel de réussir à atteindre sa cible sans difficulté.

La ligne latérale du brochet lui permet de capter toutes les vibrations comme la nage d’un petit poisson près de lui, une fois la proie localisé il se propulse de la nageoire caudale à une vitesse phénoménale lui faisant jusqu’à 4 mètres à la seconde !

Répartition du brochet en france:

On trouve le brochet dans les eaux calmes ou sur des zones de contres courants, brisant le courant, en fleuve et grande rivière où il aime s’embusquer.

Il arrive de trouver des brochets de tailles maximales de 80 cms en cohabitation avec le sandre sur certaines zones communes de chasse et de repos.

Dès qu’il dépasse cette taille de 80 cms il adopte un comportement solitaire toute le reste de son existence en dehors des périodes de fraie.

Contrairement au sandre qui est un carnassier lucifuge (fuyant la lumière) comme le silure, le brochet aime évoluer dans des zones bien éclairées par le soleil.

Quelle est la taille légale (réglementaire) de capture du brochet en france?

En france on limite sa capture en dessous des 50 cms, taille légale autorisant son prélèvement, à mon sens inférieur à une taille raisonnable qui devrait être de 65 cms, offrant une année supplémentaire de reproduction. Cette taille plus grande serait surement source d’une plus grande richesse de nos plans d’eaux et rivières en brochet au détriment d’empoissonnement venant d’autres milieux.

Quelle est la période de fermeture du  brochet (période de reproduction ou fraie)?

Le brochet fraye de l’hiver au printemps le long des herbiers et obstacles végétaux où la femelle dépose ses œufs, elle est à ce titre très vulnérable durant cette période attaquant parfois un brochet male passant trop près du nid.

Le brochet grandit assez vite, il passe de l’état de brocheton au brochet de 55 cms en deux ans seulement.

Il atteint une  maturité sexuelle (capacité de reproduction) en  2 ans 1/2 pour une taille proche de 45 cms.

La durée de vie maximale du brochet peut aller entre 12 et 15 ans selon la qualité du biotope, pouvant atteindre des tailles records frôlant les 1,50 mètres.

Comment pêcher le brochet au leurre au printemps ou en été ?

Nous sommes au coeur de la belle saison où les températures de l’eau se réchauffent rapidement sur les zones et postes à brochet les moins profonds.

Durant cette période chaude la digestion du brochet est accélérée par le réchauffement de l’eau où il va consommer plus de proie que l’hiver. Le brochet choisis des poissons de taille petite à moyenne taille en grande quantité à cette époque.

On va trouver le brochet le long de roselières ou embusqués sous des nénuphars à fleur d’eau lui permettant de se camoufler avec facilité dans la couleur verte végétale grâce à sa pigmentation du même coloris, vert tigrée.

A cette occasion il n’est pas rare que le brochet s’attaque à plusieurs petites proies aquatiques, en pleine activité à cette époque, comme une grenouille, salamandre, lézard ou écrevisse. A ce titre la pêche au leurre souple avec une créature, écrevisse, lézard et grenouille avec une animation leurre (nage de leurre) en récupération linéaire ou stop and go devient très productive durant l’été où le brochet se rapproche très près de la surface pour attaquer.

Les zones riche en oxygène sont également très prometteuses de bons résultats, on privilégie en priorité les seuils et cascades offrant une richesse de poissons blancs à portée de dent du brochet.

Une partie de la rivière la plus rapide inhabituellement fréquentée par le brochet peut devenir un espace estivale de chasse de premier choix pour celui-ci, qui profitera de la manne de gardons et ablettes gravitant dans les veines d’eaux.

A cette période de l’année le brochet est très opportuniste, capable de bondir pour crever la surface sur un rat ou un autre petit animal traversant la pièce d’eau, une des raisons du succès de la pêche au buzzbait et popper en animation leurre linéaire et stop and go durant cette période.

Les zones épaisses d’herbiers comme la callitriche, lentille d’eau ou nymphéas, laissent pénétrer les rayons du soleil à travers leur racine offrant un confortable poste de repos et de chasse pour le brochet profitant d’un éclairage parfait pour visualiser l’ensemble des proies se présentant à lui.

Dans le language de la pêche aux leurres on appel cela le cover végétal. La technique appelée cover hacking consiste à transpercer en force cette masse végétale à l’aide d’un plombe balle permettant au leurre souple de pénétrer dans la précieuse zone à brochet inaccessible avec tout autre leurre dur ou souple.

Une des autres zones pour le brochet exceptionnelle sont les frondaisons d’arbres, sorte de tunnel végétal formé par de nombreuses branches d’arbres surplombant la berge.

Les frondaisons sont une aubaine pour le pêcheur de brochet qui permet souvent de localiser les plus gros brochets au cœur de l’été profitant d’un apport en oxygène et d’une zone de cache idéale pour attaquer par surprise.

Comment pêcher le brochet au leurre en automne ou en hiver?

La saison pré et post hivernale annonce une chute parfois brutale des température et du baromètre vont modifier le paysage, supprimant la végétation aquatique pour orienter le brochet vers des zones de tenue différentes parfois plus profondes qu’à la belle saison.

C’est l’époque pour pêcher le brochet au leurre dur plongeant ou aux leurres souples avec une animation de leurre ralentie (nage et maniement de leurres de pêche).

Toute rupture de pente, arrivée d’eau et zone profonde sont les préférées pour l’habitat hivernal du brochet.

Il peut arriver sur des zones à brochet peu profondes de le voir actif dès qu’une belle journée ensoleillée arrive.

Pour le reste des zones à brochet, ce dernier se déplace peu et n’est pas prêt à de longue course poursuite de leurres de pêche à l’animation trop rapide, pensez-y!

L’alimentation du brochet se trouve elle aussi ralentie par la baisse des température de l’eau, orientant le brochet à se nourrir de proies plus grosses en moins grande quantité. La faible température de l’eau va également offrir une digestion lente au brochet, pour cette raison vous privilégiez de gros leurres comme le swimbait (big bait) en leurre dur ou souple (soft swimbait) pour la pêche du brochet.

Tant que le plan d’eau ne gèle pas, empêchant la pêche au leurre, vous pouvez continuez à pêcher le brochet aux leurres, l’équation parfaite pour réussir la pêche dans ces conditions extrêmes reste le volume du leurre choisi et la vitesse d’animation leurre (maniement et nage du leurre dur ou souple) qui doit être le plus lent possible.

Le froid extrême et gel peut vous orienter vers une pêche aux leurres souples au drop-shot qui permet d’animer un leurre juste sous le nez d’un gros brochet sans que ce dernier n’est d’effort à fournir pour s’en saisir ca peut être la clé de la réussite aux moments de froids les plus intenses.

Quel est le meilleur leurre pour la peche du brochet ?

Dans un ordre de préférence je pêche le brochet sur l’ensemble des parcours de pêche au spinnerbait, chatterbait, swimbait et big bait, viennent ensuite le leurre souple shad, créature et finesse shad les jours de grand calme sur l’eau.

Même si je ne m’en sers pas pour pêcher le brochet la pêche avec une cuillère tournante conserve encore ses détracteurs les résultats sont excellents avec des modèles de taille 4 à 6.

Comment pêcher le brochet aux leurres?

D’un point de vue visuel, le brochet ne bénéficie pas d’un sens visuel coloré mais distingue parfaitement les tonalités du noir au blanc avec l’ensemble des nuances grises correspondantes au couleur vue par l’homme. En contrepartie le brochet distingue avec une grande précision la forme de ses proies à bonne distance, son attaque est fulgurante.

D’une façon générale je pêche le brochet aux leurres en utilisant une animation de leurre (nage de leurre) en récupération linéaire plutôt lente toute l’année, parfois avec des pauses (animation de leurre en stop and go) qui permette aux mois les plus froids de l’année d’offrir une proie facile pour le brochet.

A ce titre les poissons nageurs (leurres durs) peu plongeants fonctionnent toute l’année avec une animation leurre stop and go ou linéaire lent. J’ai aussi un faible pour les gros leurres souples (soft swimbait) peu plombée qui permettent d’offrir un leurre coulant lentement à la pause, ce dernier plane entre deux eaux de la surface vers le fond, cette méthode est extrêmement efficace le long des bordures ou obstacles pour la pêche du brochet au leurre.

Le leurre lipless (sans bavette) vibration ou leurre lame vibrante (blade) sont également redoutable toute l’année avec la même animation de leurre (nage de leurres) en linéaire lent ou stop and go pour la pêche du brochet aux leurres.

Le brochet est capable d’attaquer à deux reprises, il n’est pas rare de louper un poisson en équipe ou seul et de la capturer avec uu leurre différent quelques secondes plus tard.

Pour cela il est toujours bon d’avoir une paire de canne montée proche de soi, chacune équipée d’un leurre offrant une action de nage très différente l’une de l’autre.

Technique de pêche du brochet aux leurres en power fishing:

Pour les pêcheurs en bateau la principale technique de peche au leurre du brochet est le power fishing : l’action de pêcher au leurre (dur ou souple) depuis un bateau naviguant parallèlement à la berge en effectuant ses lancés de leurres du bord vers le bateau.

Cette technique de peche au leurre du brochet est très efficace car permet d’approcher en toute discrétion les bordures sans faire de bruit grâce à l’utilisation d’un moteur électrique.

Comment pêcher le brochet aux leurres (souple, lame vibrante ou lipless vibration) en verticale ?

Cette technique de peche verticale aux leurres du brochet se pratique en bateau avec un leurre lipless (sans bavette) vibration ou lame vibrante de pêche (blade) ou tout simplement un leurre souple shad monté sur une tête plombée sabot.

Pour cela l’utilisation de l’échosondeur pour faire évoluer le leurre sur des fonds accidentés ou rupture de pente vous permettra de capturer les plus gros brochets au coeur de l’automne ou début de l’hiver.

Peche du brochet aux leurres en float-tube:

C’est une excellente approche qui va permettre de pêcher le brochet sur les parcours de pêche du brochet aux berges inaccessible à pied ou pour la mise à l’eau d’un bateau.

Je me sers largement des leurres de pêche utilisés pour la prospection du bord ou en bateau, à la seule différence des cannes dont ma préférence se porte sur les talons courts permettant une meilleur maniabilité du leurre à brochet choisi.

Comment pêcher le brochet à la traine aux leurres ?

Certains grands lac autorisent ce type de pêche à la traine aux leurres, on peut le pêcher de cette façon sur le léman et d’autres lacs français grâce à une ligne de pêche à la traine permettant de faire évoluer des poissons nageurs à longue bavette (jerkbait ou crankbait) dans des profondeurs trop importantes pour pêcher le brochet aux leurres à la canne.

On peut également utiliser le downrigger qui permet de stabiliser la nage régulière d’un leurre dur en grande profondeur, cette technique de pêche aux leurre du brochet est la même que celle pratiquée en mer sur d’autres carnassiers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *