Leurre chatterbait

Leurre chatterbait: c’est un leurre de pêche qui offre la fusion de nage d’un poisson nageur en wobbling sur un rubber jig à l’aide d’une palette carrée à rectangulaire.

Un leurre chatterbait est peu conventionnel d’où le succès qu’il rencontre auprès du sandre, black-bass, brochet et silure car offrant une nage novatrice encore méconnue par ces derniers.

L’adjonction de la palette avant du leurre chatterbait lui procurer un appui sur l’eau le faisant osciller de droite à gauche sur lui même sur la base d’une jupe silicone montée sur une tête plombée de forme football, ronde ou ovale selon le modèle de leurre chatterbait.

Leurre de pêche Chatterbait<<CLIQUEZ-ICI

Ce qui est extraordinaire avec un leurre chatterbait est de pouvoir, grâce à sa coulée rapide propre aux tête plombées, de pouvoir évoluer un leurre avec une nage serrée près du fond ce qui est tout à fait impossible avec un poisson nageur dans les profondeurs importantes, limites que ne connaissent un leurre chatterbait.

Pour bien faire nager ce leurre, sachez que la poussée de l’eau est incontournable pour donner vie à un leurre chatterbait. Immobile ou en animation trop saccadée un leurre chatterbait est inopérant, il prend tout son sens en récupération linéaire éventuellement parsemée de mini pause pour reprendre une récupération régulières dans une couches d’eau inférieure où sont postés les carnassiers.

La nage unique et inimitable du leurre chatterbait est également utilisable pour la pêche en mer dans des profondeurs raisonnables maximales de 15 mètres sans un courant trop fort pour atteindre le fond rapidement, dans ces conditions le leurre chatterbait est tout à fait capable de faire succomber avec une impressionnante facilité bar, loup, lieu, morue, gros sars voir même sur les plateaux rocheux dentis et mérous de taille moyenne.

Pour retourner dans l’élément liquide dans lequel un leurre chatterbait est le plus brillant, parlons de son utilisation sur le brochet.

Dès que vous remarquez une inactivité des carnassiers en rivière, étang, lac et fleuve ou lors d’une baisse brutale du baromètre et de la température les carnassiers auront tendance à se rapprocher du fond c’est à ce moment précis qu’un leurre chatterbait entre en action pour continuer à offrir des prises régulières grâce à sa faculté à rejoindre le fond immédiatement de par sa tête plombée.

Dans ces conditions lancez votre chatterbait à proximité d’un obstacle ou 3/4 aval de la zone que vous souhaitez prospecter , une fois le contact avec le fond établi contentez-vous de récupérer en linéaire à vitesse variable à chaque nouveaux lancés, votre leurre chatterbait, il n’en faut pas plus pour piquer les premiers carnassiers devenus inactifs ou intouchable avec un poisson nageur, car postés trop profondément.

Le leurre chatterbait est également un leurre qui n’a pas son pareil pour prospecter de grandes zones tout en restant à proximité du fond, il va cibler le sandre, le brochet l’hiver ou en période d’inactivité toute l’année ainsi que le silure.

Comme les carnassiers d’eau douce (fleuve, lac, étang, rivière et canal) et mer ont dévellopés un comportement alimentaire lunatique variant d’une minute sur  l’autre je vous invite pour tirer la quintessence du leurre chatterbait d’accélérer la vitesse d’animation au fur et à mesure des lancés : premier lancé récupération linéaire lente, second lancé linéaire moyennement rapide, …

Avec cette technique d’animation du leurre chatterbait seuls quatre lancés suffiront par postes pour déceler la présence ou non de prédateurs aussi bien en mer qu’en eau douce, à vous de jouer avec ce leurre de tout les diables !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *