Leurre coulant

Le leurre coulant poisson nageur, appelé jerkbait ou jerk, est une arme redoutable lorsqu’on l’utilise d’une manière convenable. Parlons des poissons nageurs, pêche de la truite et du brochet avec un leurre coulant et une sélection des trois meilleurs leurres coulants adaptés au poste et zone de pêche au leurre coulant prospecté.

Les meilleurs leurres de pêche  <- Cliquez-ici pour les découvrir

Leurre coulant: lequel choisir ?

Il existe différents types de leurres (plus particulièrement des poissons nageurs) que l’on peut rencontrer. Tout d’abord, nous allons aborder l’action de nage (animation leurre) de chacun. Un leurre flottant a une densité inférieure à celle de l’eau, ce qui veut dire que lorsque l’on stoppe la récupération, il remonte vers la surface.

C’est sa bavette qui va lui permettre de descendre dans l’eau à une profondeur déterminée. Un leurre coulant a une densité supérieure à celle de l’eau, ce qui le fait couler à l’ârret. Cette particularité permet à un leurre coulant de pouvoir descendre à une profondeur indéterminée  dès qu’il rentre dans l’eau, sans l’aide de sa bavette. Côté leurre suspending cette version reste en suspension dans l’eau grâce à sa densité égale à celle de l’eau, qui lui permet d’être animé sur place.

Leurre coulant: comment bien choisir la taille ?

La taille et dimension d’un poisson nageur de la famille leurre coulant permet de cibler principalement une espèce ou une catégorie de carnassiers prédateurs, il faut donc bien y réfléchir avant de l’acheter ou au moment de l’achat. Un leurre coulant compris entre 3 et 6cm vont permettre de cibler les petits poissons carnassiers tel que truite, perche et parfois le chevesne.

Ensuite, vient la taille intermédiaire qui permet de capturer quasiment tous les types de poissons mais ils permettent à l’origine, de prendre black-bass, sandre et aspe. Je parle là des leurres compris entre 7 et 9cm, que j’appelle les leurres polyvalents.

Je les utilise lorsque je ne connais pas un plan d’eau (étang, lac de barrage, canal, bras mort) que j’aborde pour la première fois. Il reste les leurres de plus de 10cm qui ciblent brochet et silure, ils permettent d’intéresser de gros poissons qui ne se seraient pas déplacés sur un petit leurre.

Leurre coulant: comment pêcher la truite avec ces leurres ?

On rentre maintenant dans la phase où l’on se spécifie sur un poisson et un type de leurre. Aujourd’hui, je vous parlerais de leurre coulant pour la truite. La truite vit dans une eau claire et vive, principalement dans les rivières de première catégorie.

Ce type d’habitat donne lieu à un nombre de postes importants et très diversifiés. Les successions de cascades, grands plats, fosses ou même des courants plus ou moins vifs demandent des leurres permettant de s’adapter à chaque poste. Lorsque l’on pêche la truite avec un leurre coulant, cela permet de pouvoir aborder de nombreux postes qui n’auraient pas étés exploités avec d’autres leurres. Lorsque je parle de cascades, de fosses ou même de courants profonds, mon choix se porte directement vers un leurre coulant qui permet d’exploiter au maximum le poste.

Lorsque les zones à truites deviennent plus profondes, un leurre coulant me permet d’aller chercher le fond de manière verticale, sans récupérer mon leurre. Par exemple lorsque je pêche une cascade, je lance mon leurre coulant au pied de celle-ci et je le laisse descendre sans rien faire. Une fois que j’estime que je suis à proximité du fond je commence ma récupération linéaire (nage de leurre régulière) ce qui va animer mon leurre coulant pour le rendre attractif.

Leurre coulant et pêche du brochet aux leurres

Passons au brochet, cette fois ci, la pêche avec un leurre coulant ne s’effectuera pas dans les mêmes conditions.  Je les utiliserais pour pêcher une bordure en pente forte ou un cassant. La technique de pêche au leurre revient au même, sauf que la phase de descente rentre dans l’animation. Lors de la descente, le leurre oscille de droite à gauche (rolling) en montrant les flancs, comme le ferait un poisson malade ou blessé.

De cette façon, lorsque je suis devant une bordure qui descend de manière verticale, je lance mon leurre coulant au ras de celle-ci et je le laisse couler en essayant de contrôler la descente sans le brider de manière à ressentir la touche (attaque de carnassier) au cas où un brochet s’empare du leurre. Ensuite, il s’agit de la même méthode que pour la truite, une fois le leurre à la bonne profondeur, on entame la récupération choisie. Un leurre coulant permettra de pêcher un volume d’eau plus important qu’un leurre flottant par exemple en comptant la phase descente et de récupération.

Pour finir cette article, je vais vous donner mon top trois leurre coulant avec pour commencer, un leurre idéal pour les petits carnassiers et le chevesne,  le Tiny Rocket, un stickbait coulant silencieux de 5cm, la taille idéale pour les belles truites ainsi que les chevesnes de première catégorie, il se prête bien à une utilisation en lac sur les perches.  Vient ensuite la strider vib, un leurre coulant de type lame vibrante (blade vib) idéal pour les beaux blacks-bass et sandres postés dans des zones profondes. Et pour le dernier leurre coulant de ma sélection est le Striker, un gros jerkbait coulant lipless (sans bavette) de 15,5cm spécialement conçu pour débusquer les gros brochets et silures de nos eaux.Pour conclure, je dirai qu »un leurre coulant permet de pêcher de nombreux postes, et débloquer certaines sorties de pêche. Je vous conseille de les utiliser sans modération, vous serez conquis par les nombreux avantages qu’offre un leurre coulant en toutes circonstances!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *