Technique de peche

Technique de peche aux leurres pour vous guider dans vos choix et stratégie de pêche au leurre. Nous parlerons de technique de peche du brochet au leurre ainsi que les approche technique pour la peche en hiver. Bien entendu une technique de peche n’est pas universelle un minimum d’adaptation à votre lieu (poste et zone) de pêche sont nécessaires.

Technique de peche: le matériel pour pecher aux leurres (rivière et mer)

En fonction de la technique et approche de peche aux leurres choisie ainsi que le poisson recherché je vous conseillerais d’opter pour un matériel adapté dont le ratio sensitivé / réserve de puissance va être le principal cahier des charges à mettre en avant pour l’achat de votre matériel de pêche (canne, moulinet, tresse et leurres de pêche).

D’une façon générale il existe des cannes dédiées à une technique de pêche bien spécifique. Par exemple une canne pour la pêche du sandre en drop-shot est un fleuron, sensitive, proposée dans des longueurs raisonnables vous offrir le maximum de confort au bord de l’eau et ainsi exercer la technique de peche au drop-shot avec des leurres souples, de longues heures sans ressentir la fatigue.

Pour la technique de peche du silure au leurre une canne puissante à l’action souvent raide (action de pointe), assez courte, est généralement une bonne lanceuse de gros leurres durs ou souples.

Côté pêche aux leurres en mer, là aussi la technique de peche pratiquée nécessite une canne et un moulinet au ratio (longueur de fil ramené au tour de moulinet) est à prendre une compte.

Une technique de peche aux leurres bien souvent pratiquée en mer, ressemblant de près à la peche du sandre aux leurres souples dite à gratter, est la pêche fine au leurre souple, permettant de capturer la plupart des poissons recherchés en mer (chapon, maquereaux, gros sars, bar, denti, mérou et bonite).

Pour ce type de technique de peche pratiquée avec des leurres souples la canne idéale, à mon sens, est d’une longueur comprise entre 2,10 et 2,30 mètres avec une grande résonnance dans le blank (carbone de la canne) capable de mater de gros poissons, on parle de réserve de puissance.

Au niveau des moulinets le choix est souvent fait en fonction du poids et ratio du moulinet qui est proportionnel à la taille total de ce dernier.

Si vous pratiquez une technique de peche aux leurres durs de surface (nage du walking the dog avec un stickbait) je ne peux que vous inviter à jeter votre dévolu sur un moulinet taille 3000 assez léger avec une récupération minimum de 80 cms au tour de manivelle qui va réduire l’effort et permettre des animations rapides en surface parfois nécessaire pour convaincre un bar pourchassant votre leurre de surface (stickbait ou popper).

En ce qui concernant votre collection de leurre pour pouvoir briller dans votre technique de peche au bord de l’eau vous pouvez me poser vos questions pour vous indiquer quels sont les meilleurs leurres de pêche en fonction de votre zone ou poste de peche (rivière et mer). Pour cela postez votre question ici.

Technique de peche: le choix des leurres

Une fois au bord de l’eau (bord ou bateau) ce qui va conditionner votre réussite sera le choix du leurre le mieux adapté à la technique de peche pratiquée pour la traque d’un carnassier (rivière ou mer).

Pour cela gardez bien en mémoire que l’adage gros leurres gros poissons est bien souvent vérifié pour les mois les plus froids de l’année.

En contrepartie lors des beaux jours la meilleur technique de peche au leurre peut souvent être de réduire la taille des leurres utilisés, même sur de gros carnassiers, qui évoluent à cette époque dans des eaux à la température élevée accélérant leur digestion, d’où une plus grande consommation de proies, souvent de tailles réduites à moyenne.

La technique de peche itinérante de prospections avec des leurres durs et souples en lancé ramené est productive du bord en rivière et étang pour la recherche de brochet, sandre, silure, black-bass et perche. Pour cela il est indispensable, pour réussir dans cette technique de peche, d’emporter avec soi une large collection de leurres durs et souples de diverse tailles, formes, nages et coloris. Je suis également à votre disposition pour vous conseiller sur le choix des leurres.

Technique de peche: pêcher en bateau (mer et rivière)

Pratiquer cette technique de peche itinérante aux leurres depuis un bateau est enrichissante avec l’utilisation d’un échosondeur vous permettant d’affiner votre approche et technique de peche sur les zones et postes à carnassiers (brochet et sandre) relevé à l’échosondeur.

Toujours dans cette même technique de peche aux leurres à prospectez, sur un plan verticale ou en animation linéaire, la peche en mer aux leurres depuis un bateau est également largement aidée par l’utilisation d’un échosondeur proposant également une cartographie marine partagée sur l’écran.

Pour booster les résultats de votre technique de peche aux leurres durs et souples en mer le repérage d’épaves cassants rocheux sont bien entendu très souvent plein de vie (petits poissons) qui offrent aux carnassiers un garde mangé permanent à portée de main gardez bien cela en mémoire !

Pour les heureux possesseurs d’échosondeur bénéficiant du Side Imaging et cartographie marine je vous invite d’orienter votre technique de peche au leurre sur les tombants rocheux, épaves, fond meubles et lieux scannés relevant une vie omniprésente.

Technique de peche: les saisons de peche aux leurres en rivière

En dehors des dates de fermetures de peche de protection des carnassiers il vous est possible de pratiquer votre technique de peche au leurre préférée (drop shot, peche au leurre dur swimbait, crank et spinner, …). Indépendamment à la technique de peche au leurre choisie, les variations barométrique et de température doivent impérativement être prises en compte pour être efficace au bord de l’eau.

Pour les périodes froides, d’octobre à la fermeture, je choisi souvent la technique de peche au drop-shot ou en verticale depuis un bateau avec une animation lente et insistante sur les zones et postes à brochet, sandre ou silure. Le refroidissement des eaux va réduire l’activité alimentaire et les déplacements des carnassiers faisant d’une animation lente au leurre souple ou une récupération linéaire régulière avec un crankbait ou spinnerbait sur le fond, la meilleur technique de peche aux leurres pour le sandre, brochet et le reste des carnassiers qui ont rejoint des températures d’eaux plus régulière à proximité du fond.

Tout le reste de l’année vous allez pouvoir optimiser votre approche et technique de peche aux leurres des carnassiers (brochet, blackbass, perche, sandre et silure), les poissons augmentant leur chasses et activité alimentaire du au réchauffement de l’eau.

Pour les mois les plus chauds de l’année la technique de peche du brochet, black-bass et perche au leurre de surface est reine.

On va pratiquer cette technique de peche à l’aide de leurre de surface dur (buzzbait, stickbait, pencil flottant et leurre souple sur hameçon texan). La meilleur technique de peche reste le repérage de chasse pour expédier votre leurre légèrement au delà de celle-ci pour ne pas effrayer un poisson en pleine activité par l’atterrissage d’un leurre un peu trop bruyant.

En dehors des chasses visibles de perche, brochet et black-bass à la surface de l’eau, concentrez votre technique de peche aux leurres le long des nymphéas et nénuphars mais aussi des seuils et arrivée d’eau riche en oxygène.

Technique de peche: les saisons de peche aux leurres en mer

Votre technique de peche aux leurres est moins sujettes à variation en mer à partir de certaines profondeurs (40 mètres en moyenne) qui va vous permettre de prendre du poisson pendant presque la totalité de l’année.

Les mois chauds sont caractérisés par l’arrivée de maquereaux en grands nombre, suivi de pélamide, bonite et thon rouge le long des côtes riches en nourriture, la biomasse se diversifie et les carnassiers deviennent actifs.

La période estivale offre une technique de peche au leurre productive qui prend le nom de light jigging: pêcher avec de petits jig mer (jig casting appelé casting jig) qui permettent de lancer à longues distances pour couvrir de larges zones de prospection.

Cette technique de peche prend le nom de shore jigging lorsqu’elle est pratiquée depuis le bord (plage, digue et côte rocheuse).

Tout comme la peche aux leurres en rivière (eau douce) la technique de peche pratiquée avec des leurres se fera avec des vitesses d’animation adaptées aux températures d’eau.

Pour exemple il est tout à fait possible de choisir la technique de peche au jig en mer (jigging) sur des fonds de 70 mètres en pleine hiver. A cette profondeur la température régulière de l’eau offre une thermocline (zone de température stable) aux prédateurs qui poursuive leur activité alimentaire.

Du moment où votre technique de peche au leurre offre une proie de taille adaptée (souvent plus grande en hiver) au poisson ciblée vous pouvez prendre du poisson au coeur de l’hiver tant que les conditions de navigation le permette.

Technique de peche au leurre: quelle animation choisir ?

De la technique de peche découle une gamme de leurre et un matériel adapté, à ce sujet vous remarquez comme les fabricants et distributeurs de matériel de peche aux leurres tendant à classer les différents modèle du marché en rayon mer ou rayon rivière (eau douce).

Pourtant il n’en est rien ce qui prime dans une technique de peche aux leurres pour qu’elle soit efficace est avant tout d’avoir la bonne animation leurre avec un leurre offrant une nage naturelle ou totalement contrastée (provocante) avec la zone ou poste de peche.

Le constat étant fait tout les leurres du marché peuvent se marier à une technique de peche aussi bien exercer en eau douce qu’en mer le seul dénominateur commun doit être la cohérence de votre approche avec en priorité l’animation du leurre exécutée sur les meilleurs postes de peche que vous trouverez en action.

Technique de peche au leurre: le power fishing ou lancé ramené

Cette technique de peche aux leurres (eau douce ou mer) est la plus active. Le pecheur du bord va animer (animation et nage de leurres) un leurre du large vers le bord et inversement pour le pecheur en bateau.

J’aime beaucoup cette technique de peche, depuis un bateau, qui va permettre de longer une berge pour la peche aux leurre du brochet, du sandre, perche, black-bass ou silure, pour sa rapidité d’action et surtout l’optimisation de prospection que ne permet pas souvent la pêche du bord.

Je pratique également cette même technique de peche aux leurres appelée power fishing en mer, pour la peche du bar (loup) au leurre de surface stickbait mais aussi avec de petits poissons nageur peu plongeant.

Tout comme la technique de peche sur un plan verticale, le power fishing se fait en animation des leurres à vitesse moyenne à rapide pour les mois les plus chauds.

Technique de peche au leurre: la pêche verticale aux leurres souples et vibration ou lame vibrante

Cette approche de la peche aux leurres se pratique en bateau uniquement permettant au pêcheur de présenter une proie sur un plan horizontal visuel du carnassier, qui lui permettra de laisser plus longtemps la proie dans son champs d’attaque. Cette approche technique de peche aux leurres est souvent plus productive lors de l’inactivité des carnassiers ou de gros poissons souvent peu décidé à suivre sur plusieurs mètres un leurre.

Là aussi cette technique de peche, pour être productive, requiert l’utilisation d’un échosondeur qui va révéler de nombreuses informations (nature du fond, présence de gros poissons, décroché et rupture de fond, épave, …).

Pour pratiquer la peche verticale dans de grands fleuves comme le rhône et la loire tout autant qu’en mer méditerranée, j’avoue avoir un faible pour cette technique de peche qui me permet une approche finesse bien plus souvent plus technique et payante que la peche aux leurre du bord dont le champ d’action (animation et nage des leurres, distance des postes, nature des fons inconnues, …) est plus restreint.

Technique de peche au leurre: la pêche avec de gros leurres souples, swimbait et big bait

Certainement la technique de peche aux leurres la plus rentable pour la peche du brochet, elle permet de sélectionner la taille de ses prises, résignant souvent les plus petits à ne pouvoir attaquer ces proies surdimensionnées.

En mer je vais peche le denti avec de gros leurres souples pour pouvoir générer de larges vibrations avec un modèle à battoir (queue) puissant qui ne laisse souvent ce poisson insensible, de petits leurres ne parviennent souvent pas à le faire attaquer.

Pêcher avec des poissons nageurs articulés de grande taille (big bait ou swimbait) est la technique de peche la plus rentable en la rivière pour la peche du silure, sandre record et gros brochets.

Cette technique de peche aux swimbaits est plaisante et à la portée de tous: les modèles utilisés s’animent (animation et nage de leurre) en récupération linéaire et régulière du leurre.

Technique de peche au leurre: la pêche à la traine aux leurres

Voici la technique de peche la plus ancestrale qui prend sa source avec la peche du bar et du loup à la traine aux leurres.

Elle est également très, où elle est autorisée, pour la peche du brochet avec un poisson nageur plongeant, à bavette (longbill minnow et crankbait appelé crank).

On peut choisir cette technique de peche à l’aide d’un downrigger (gros plomb permettant de stabiliser le leurre dans des profondeurs importantes) ou en fixant un leurre bien plombé ou suffisant plongeant, directement sur la tête de ligne.

Technique de peche au leurre: la pêche au drop-shot au leurre souple

N’avez vous jamais été confronté à des eaux riches en carnassiers sans pouvoir réussir à leur faire attaquer vos leurres ayant fonctionnait ailleurs ?

Voici la thématique la plus adéquate du drop-shot ! Cette technique de peche, principalement pratiqué avec un leurre souple shad ou finesse shad, va permettre de positionner votre leurre souple sur une zone précise en pouvant l’animer pendant plusieurs secondes avec insistance juste sous le nez de gros prédateurs embusqués sur leur poste (bois mort, fosses profondes et bas de cassure rocheuse).

Il n’est aucune autre technique de peche aux leurres permettant d’être plus insitant que le drop-shot et le nombre de leurre souple opérationnel avec cette technique de peche est infini!

On peut pecher aux leurres souples en drop-shot en mer le denti, pageot, pagre, tanude, balliste, vive et mérou en placant simplement un montage suffisamment lesté pour ressentir le fond et percevoir le moindre déplacement latéral de la tresse sur des touches timides.

Il existe encore bien des conditions et façon d’employer une technique de peche adaptée à un leurre ou un carnassier que je vous propose d’étudier dans un prochain article, d’ici là prenez du plaisir au bord de l’eau.

 

bar brochet denti jig casting jig minnow jigging leurre souple leurre vibration leurres de peche en mer peche a la traine quel leurre choisir souple surface swimbait technique de peche au leurre2014-06-22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *